Investissement : Les différents moyens de détention des murs d’un hôtel

Dans le cadre de l’investissement hôtelier, depuis l’année 2013, il est devenu de plus en plus aisé de faire des placements sur les bâtiments hôteliers. Pour détenir les murs d’un hôtel, les 3 moyens ci-après permettent d’optimiser un placement d’argent.

Le sale and lease back ou la cession-bail

Dans ce type de détention des murs d’hôtels, les murs seuls sont cédés, les locaux faisant l’objet d’une location. À cet égard, l’hôtelier pourra continuer l’exploitation de l’établissement en tant que gestionnaire. Par contre, il devra verser un loyer au détenteur des murs. Par ailleurs, il sera convenu entre le vendeur (hôtelier) et l’acheteur (détenteur des murs) que l’ancien propriétaire de l’hôtel louera les locaux sur une période à long terme. Ce type d’externalisation de la gestion de l’hôtel consiste à un transfert de ressource pour un groupe de société hôtelière tout en permettant à l’hôtelier vendeur de garder un œil et de gérer la valeur ainsi que les rendements issus de l’actif. Parallèlement, l’investisseur pourra se faire des revenus sécurisés. Cette approche permettra entre autres, pour l’hôtelier/ancien propriétaire, de développer financièrement les activités déjà fonctionnelles. L’investissement apporté par le nouveau détenteur des murs permettra également de faire développer les ressources qui existent ou d’investir dans de nouvelles ressources. Elle assure également, le remboursement des dettes et de rendre l’entreprise plus performante (bilan). Enfin, c’est aussi un moyen de limiter le montant de ces impôts. En ce sens que la location peut faire l’objet d’une déduction sur la base imposable.

Le sale and manage back

Dans le sale and manage back ou le management par contrat de gestion, les murs ainsi que les fonds de commerce sont cédés. Toutefois, l’hôtelier assurera toujours le management du local à travers l’établissement d’un contrat long avec le détenteur des murs. Par ailleurs, ce contrat est dans la majeure partie des cas, un mandat de gestion. Il n’y aura donc pas, de répartition des risques et ainsi, la gestion se fera par location-gérance.

Le sale and franchise back

Dans le cadre du sale and franchise back, les murs et les fonds de commerce seront cédés. Par contre, l’hôtelier assurera le management en établissant un contrat de franchise avec le détenteur des murs.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.