Crédit pour interdit bancaire : les informations que vous devez connaitre

Un interdit bancaire est une personne qui a fait une erreur dans la gestion de son compte bancaire et qui s’est vue enlever tout son droit de jouir des services bancaires. Cela peut être dû à une émission de chèque sans provision, par exemple. Cependant, même dans cette situation, il est possible de demander et de se voir octroyer un prêt personnel. Cela, même si les chances que la demande passe, soient très réduites.

Ce qu’il faut savoir concernant un interdit bancaire

La raison principale de l’interdit bancaire, c’est l’émission de chèque sans provision. Dans ce cas, le propriétaire du compte qui a émis le chèque a fait un paiement sans avoir le montant nécessaire pour payer le bénéficiaire, dans son compte bancaire. La banque va alors, refuser de faire le paiement, faute de provision. Le résultat en est que la personne ne pourra plus effectuer des paiements, autres qu’en espèce. Il sera en effet, demander à la personne interdite bancaire, de rendre son chéquier, mais aussi, toutes les cartes de paiement en sa possession. Par ailleurs, si vous êtes dans un cas d’interdit bancaire, il vous sera aussi impossible d’effectuer des actes de paiement, au niveau de votre banque. Votre cas sera aussi inscrit à la Banque de France, et transmis à tous les organismes financiers. Néanmoins, il existe des services que vous pouvez toujours bénéficier, comme l’utilisation d’une carte de retrait de fonds. Cela, même si toutes vos demandes doivent faire l’objet d’un accord au niveau de votre établissement bancaire. Vous aurez aussi le droit de réaliser des virements et de demander votre RIB à votre banquier. Par ailleurs, quand vous êtes interdit bancaire, tous vos comptes bancaires, que ce soit un compte courant ou un compte épargne, mais aussi, vos comptes dans les autres établissements, seront touchés par cette interdiction. Pour le cas des surendettés, il leur est possible de garder leur compte de dépôts pour toutes opérations de versement ou de virement de salaire. Et enfin, il vous faudra attendre 5 ans pour effacer votre situation au niveau du FICP qui enregistre tous les cas d’incidents de paiement au niveau de la Banque de France. Et cela, même s’il y aura toujours une trace de vos méfaits dans les registres des organismes financiers.

Les solutions de crédit possibles pour les interdits bancaires

Deux dispositifs de prêt sont accessibles pour les interdits bancaires. La première étant le crédit assigné aux propriétaires qui sont en situation d’interdit bancaire. Ce type de prêt n’est cependant, accessible que si le propriétaire met en garantie son bien immeuble pour couvrir un possible non paiement ou des difficultés de remboursement. Dans ce cas, l’interdit bancaire peut passer par un courtier financier pour étudier la valeur de son bien, mais aussi, pour analyser un dosser de crédit personnel avant de faire la demander ou d’effectuer un rachat de crédit. En second lieu, on a le crédit personnel assigné à des locataires en situation d’interdit bancaire. Il est possible de prétendre à ce type de prêt, si le locataire a hérité d’un bien conséquent pouvant servir de garanties. Autrement, le demandeur doit passer par un rachat de crédit à la consommation. Cela peut s’accompagner d’une trésorerie supplémentaire. Ce qui permet d’éviter le surendettement ou d’avoir un capital supplémentaire, en rassemblant les différents prêts en cours de remboursement. Dans ce cas, il est nécessaire de passer par une institution qui a la capacité d’effectuer le rachat de prêt. Cette dernière se chargera ensuite, de chercher le type de crédit qui s’adapte à la situation du locataire, interdit bancaire.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.