Des notions majeures en comptabilité

Ce sont les principes appelés « Principes Comptables Généralement Reconnus ou PCGR qui encadrent la pratique comptable. Lesdits principes concernent les entreprises qui ne sont pas cotées en bourse, autrement dit à capital fermé. Face à certaines circonstances exceptionnelles, il est toutefois possible d’adapter ces principes. Qu’en est-il des entreprises cotées en bourse ?

Les principes qui encadrent la pratique de la comptabilité

Ce sont les « Normes internationales d’information » qui s’appliquent selon la loi entrée en vigueur le 1er janvier 2011. La France et tous les pays membres de l’Union européenne, le Japon, le Canada, au total, une centaine de pays ont adopté ces normes. Au fil des ans, des modifications ont été apportées à ces normes, dans le but de se rapprocher de celles des Etats-Unis. D’après ces normes, les comptables ont plus de liberté dans son jugement professionnel, ce qui rendra possible d’établir des états financiers d’entreprise plus réels. Grâce aux nouvelles normes en la matière, les comptables détiennent une plus grande mobilité à travers le monde.

La comptabilité simple et en partie double

Ce qu’on appelle comptabilité simple et en partie double sont deux méthodes de comptabilisation. La comptabilité simple consiste à distinguer les recettes et les dépenses d’une entreprise et à indiquer le solde qui tous, vont être marqués sur le journal de caisse et le journal de banque. Toute opération est classée soit dans la colonne pour le descriptif de l’événement économique soit dans la colonne où sera inscrit le montant de l’événement (un décaissement ou une dépense). Quant à la comptabilité en partie double, pour le dire assez simplement, il s’agit d’un système essentiel pour des entreprises d’envergure. Ce système qui se base sur le fait que leurs activités commerciales peuvent modifier leurs avoirs et leurs dettes, en somme, leur patrimoine.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.