Crédits bancaires : durée, forme et mode

Ce qu’on appelle crédit à long terme, ce sont des crédits qui sont destinés à financer les besoins immobiliers des ménages. Cela peut être pour une acquisition d’un bien immobilier, que ce soit un appartement, une maison ou un immeuble, à usage d’habitation ou à usage d’habitation et professionnel en même temps.

Court, moyen et long terme

Ce qui est particulier dans ce type de crédit, c’est que le montant est élevé à très élevé, et leur garantie hypothécaire ainsi que leur durée peut aller jusqu’à 30 ans. Mais il y a tout de même des crédits à très court terme, c’est-à-dire jusqu’à 3 mois, d’autres à court terme, jusqu’à 2 ans, et d’autres encore à moyen terme, jusqu’à 7 ans. Les crédits à long terme, on l’a vu, peut aller jusqu’à 30 ans, mais il existe encore des crédits à très long terme, au-delà donc de 30 ans et même des crédits perpétuels.

Sous quelle forme les crédits sont-ils accordés ?

Les formes sous lesquelles les crédits peuvent être accordées sont multiples. Cela peut être en monnaie nationale, et c’est la pratique la plus courante car c’est la plus facile pour les parties contractantes. En France, ce sera donc l’euro, comme partout ailleurs dans l’Union européenne d’ailleurs. Dans la zone euro, l’euro est la monnaie de crédit bancaire. Mais le crédit peut être aussi à amortissement constant, à annuité constante ou remboursable in fine. Il y a possibilité de crédit à taux fixe, à taux variable ou indexé ou à taux variable avec cap. Il y a aussi ce qu’on appelle le crédit roll-over, permanent, sur ligne de crédit. Souvent aussi, la forme sous laquelle le crédit est alloué est en compte, autrement dit compte débiteur, facilité de caisse, ou sur contrat de prêt, sur biller à ordre ou un emprunt obligatoire. Il y a enfin le crédit en pool ou en blanc.

Le mode de commercialisation du crédit bancaire

Les consommateurs qui demandent un prêt bancaire disposent de plusieurs choix en mode de commercialisation. Soit ils formulent leur requête auprès d’un ou de plusieurs établissements de crédit qui leur soumettront différentes offres, soit ils font appel à des courtiers en crédits. Il s’agit d’intermédiaires en opérations bancaires en service de paiement. En somme, des professionnels qui vont effecteur l’analyse de marché et dont le but est de garantir une meilleure protection aux emprunteurs. Leur rôle consiste à apporter une plus grande sécurité à la totalité de la chaîne de vente des crédits.

Un mot sur le rachat de crédit

On parle de rachat de crédit immobilier lorsque c’est un autre établissement bancaire qui rachète le prêt contracté avec une première banque. A partir de là, c’est la nouvelle banque qui a effectué le rachat qui va mettre en place une nouvelle échéance avec les mêmes taux. Toutefois, l’emprunteur doit s’attendre à payer des frais de dossier et des indemnités de remboursement anticipés. Mais si une banque ne fait le rachat que d’un ou des crédits de consommation, cela s’appelle regroupement de crédits.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.