L’assurance-vie comme placement

Au-delà des crises successives, de la croissance qui s’ensuit, de la fluctuation de l’inflation et du cours de la Bourse, l’assurance-vie reste aux yeux des Français comme l’élément sûr et fiable.

Les Français et l’assurance-vie comme placement

Il faut admettre que d’assurance-vie présente de nombreux attraits, ce qui explique pourquoi c’est devenu le premier épargne de France. Les chiffres font état de 1 676 milliards d’euros l’an dernier, ce qui est tout à fait considérable, plaçant ainsi l’assurance-vie très loin devant le Livret A et le Livret Développement durable et solidaire. Et lorsque la Fédération Française de l’Assurance annonce que ce sont 37 millions de Français qui détiennent une assurance-vie, alors, c’est un fait : l’assurance-vie comme placement est bel et bien le préféré des Français.

L’assurance-vie comme placement intéresse toutes les couches d’âge

Il est établi que l’assurance-vie comme placement et séduit un grand nombre de nos concitoyens. C’est sans nul doute l’épargne phare en Hexagone. Mais qui est-ce que cela intéresse en particulier ? Les faits annoncés par la Fédération Française de l’Assurance peuvent étonner : en fait, ce sont les Français en général, sans distinction d’âge dont il est question. La Fédération précise même que presque la moitié de ceux qui détiennent une assurance-vie ont moins de 35 ans. De plus, ils sont de toutes les professions, cadres, employeurs, employés, ouvriers, artisans, entrepreneurs ou autres. Les personnes concernées appartiennent aux corps de métiers tous confondus. Cela montre de façon évidente et indéniable que l’assurance-vie comme placement est un concept parfaitement compris et entériné par la majorité des Français. Cet état de fait est largement prouvé par la collecte nette sur les 4 premiers mois de 2018 qui atteint d’ores et déjà 7,5 Mds d’euros. Toutes ces statistiques sont significatives, et démontre sans ambiguïté que la réputation de l’assurance-vie comme placement intéressant n’est pas volée. Par ailleurs, cet intérêt s’explique encore plus par le fait que les contrats détenus depuis moins de 8 ans bénéficient d’une fiscalité allégée. En effet, auparavant, cette fiscalité était de 35% et de 15% selon l’antériorité du contrat alors qu’aujourd’hui, elle est de 12,8%. Aussi, que ce soit à court, à moyen ou à long terme, l’assurance-vie est réellement la meilleure formule de placement.

Les avantages de l’assurance-vie comme placement

Les avantages de l’assurance-vie sont nombreux et dans plusieurs cas de figures. Par exemple, pour un couple de 50 ans actifs qui doivent assurer le financement des études supérieures de leurs enfants. S’ils ont ouvert un contrat d’assurance-vie depuis plus de 8 ans et en fonction de la date de versement des primes, la fiscalité leur est favorable. Deuxième cas : quelqu’un veut réaliser un projet personnel et choisit un placement à risque modéré sur un contrat d’assurance-vie. Lorsqu’il récupère son épargne dans quelques années, il sera imposé sur la partie qui correspond aux produits à hauteur de 12,8% et non de 35%. Là encore, la fiscalité lui est favorable pour ses versements futurs. Et enfin, l’assurance-vie est un excellent moyen de transmission aux héritiers via un régime fiscal favorable.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.