Ce qu’il faut éviter sur l’investissement locatif

L’investissement locatif est un excellent moyen de placer de l’argent. Cette méthode vous permet de vous verser un revenu stable sur une longue période. Avec de la chance, elle réduit vos impôts grâce à la défiscalisation. Cela dit, il y a quelques erreurs à considérer et éviter si vous vous lancez dans les biens locatifs.

Décider sur un coup de cœur en immobilier

La première erreur à éviter serait de décider suite à un coup de cœur. En matière d’immobilier, il faut s’accorder un temps de réflexion même si une maison ou un appartement vous plaît réellement. Le vendeur mettra en avant les qualités. Vous devez aller dans le sens opposé en trouvant les éventuels problèmes. Une mauvaise orientation, le manque de lumière, un souci de chauffage ou les perturbations dans le voisinage pourront rendre le bien impossible à louer. Aller plus vite qu’il n’en faut dans les démarches serait également suicidaire. Autant que possible, faites les choses dans les règles. Avancez une offre de prix et négociez. Le paiement de l’acompte devrait se faire par voie notariée. Si à ce stade, vous voyez un éventuel problème, n’hésitez pas à rebrousser chemin. Légalement, vous avez un mois pour le faire avant de finaliser l’acte de vente.

Se focaliser exclusivement sur les prix cassés

Les personnes qui se concentrent uniquement sur le prix d’un bien immobilier font parfois de désagréables découvertes. Si le coût est en dessous du cours, c’est que le propriétaire a du mal à vendre la maison ou l’appartement. Un prix cassé cache généralement d’importants travaux de rénovation. Vérifiez le chauffage et l’isolation. Exigez à avoir les expertises en termes de performance énergétique. Méfiez-vous des branchements électriques et de la plomberie. Dans l’idéal, investissez plus pour ne plus avoir à débourser davantage. Ainsi, vous empocherez directement les loyers. La somme que vous percevrez sera plus importante. Lorsque vous décidez d’investir votre argent, vous devez tenir compte d’un paramètre souvent oublié : le rendement.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.